AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (M.) Irons. ◮ Fly me to the moon.

Aller en bas 
AuteurMessage
Solstys Rhodes

avatar

▷ MESSAGES : 15
▷ INSCRIPTION : 17/12/2011
▷ PSEUDO : Britishbuckles.

MessageSujet: (M.) Irons. ◮ Fly me to the moon.   Sam 17 Déc - 17:48

Citation :

Nom, Prénom. (Hyacinthe pour les besoins du scénario.)
« Elle est le phare qui me ramène au port. »

    Shark in the water.
Nom. ▷ Au choix. Prénom. ▷ Au choix. (Hyacinthe pour les besoins du scénario.) Âge. ▷ Vingt-huit ans. Date et lieu de naissance. ▷ Au choix. Traits de caractère. ▷ Au choix. (Je recommande toutefois d'en faire un personnage un peu distant ou du moins méfiant.) Groupe. ▷ Happy ending. Avatar. ▷ Max Irons.

    Kiss the rain.
L'histoire m'est totalement égale, il vous suffit de vous approprier le personnage. Néanmois, veillez à insérer un morceau de relation qui unit le scénario à Solstys. Au niveau des manies, des habitudes, j'ai quelques points à vous apposer mais ils ne sont pas obligatoires, simplement conseillés.

Hyacinthe trouve une vanne à tout ce qui est dit. (Quand il est de bonne humeur, évidemment. Et vous pouvez donner ce trait de caractère parce qu'il cache quelque chose que personne ne soupçonne, ce peut être une hypothèse.) ▽ Avant de rencontrer Solstys, Hyacinthe avait un grand penchant pour les hommes. (Il n'est pas donc pas rare, vous comprendrez, qu'il revoit certaines de ses aventures homosexuelles, en amis, évidemment, mais Solstys a développé une certaine crainte vis-à-vis de ça, malgré les dires contraires de Hyacinthe.) ▽ Il est passionné de cuisine. (Il peut ne pas être bon là-dedans pour autant et ça ne peut être pour lui qu'une passion visuelle, où il regarde à la télévision, c'est vous qui voyez.) ▽ Il est une source d'inspiration pour Solstys et se prête au jeu de ses questions (comme des brain tests) très aisément. ▽ Par ailleurs, le jeune homme a un jardin secret dont Solstys ne soupçonne même pas l'existence, même s'ils vivent dans la même maison, qu'ils partagent le même quotidien, à peu de choses près. (Je pensais à une malette dans laquelle il regroupe tous les papiers de ses voyages.) ▽ Il exerce un métier dans le domaine de l'Histoire. (Ce qui aurait pu intéresser Solstys lorsqu'ils se sont rencontrés et ce qui fait de Hyacinthe un homme particulièrement cultivé et curieux, surtout.)

    Stay the night.
Solstys et Hyacinthe entretiennent un lien très fusionnel. Ils sont en couple, parlent mariage. Mais ils ne sont pas un "vieux" couple, ils aiment à se laisser un certain terrain de liberté, de secret. Par ailleurs, ils aiment également dévoiler leur amour au grand jour, faire des fêtes dans leur petite maison, inviter des amis mais ne sont pas très famille. Ils préfèrent leur petit cocon commun, se renferment sur eux-mêmes et leur entourage non familial. Ils se rendent aux dîners de famille sans volonté particulière, à moins qu'une dispute ait éclatée entre eux et à ce compte-là, ils aiment faire ce qu'ils n'aiment pas faire en temps normal. "S'aimer, se faire chier, s'aimer" serait leur devise.
Ci-dessous je vous mets une petite anecdote qui résume, dans les grandes lignes, mon idée. La relation n'est absolument pas négociable, j'y tiens vraiment.

We've got the power, yeah, cria Solstys du bout de la maison, alors qu'elle entendit la porte d'entrée claquer brutalement. Hyacinthe posa les courses qu'il venait de faire et la rejoignit dans la chambre. Tu disais ? Il déposa un baiser sur ses lèvres, l'enlaça tendrement. T'es sourd ? demanda la jeune femme, irritée. Elle n'aimait pas répéter ce qu'elle disait, elle devenait vite agacée et perdait de sa bonne humeur. Son petit ami se détacha d'elle pour se lever et se rendre à la salle de bains. Il prit le verre posé sur l'évier qui servait à se rincer la bouche, le remplit à ras-bord et revint dans la chambre. Alors qu'elle ne s'y attendait pas, il le déversa sur la tête de Solstys. Celle-ci se mit à glousser, se leva à son tour et commença à vouloir pousser Hyacinthe sur le lit. I've got the power. Cette phrase marqua un temps d'arrêt. Solstys venait de se rendre compte que Hyacinthe avait bel et bien entendu ses propos. Soulagée et à la fois prise au dépourvue, elle le poussa de toutes ses forces mais tomba finalement la tête la première sur la couverture. When I was say you, I've got the power.. It was true. Il rit, leva les bras au ciel, avant de s'étendre au côté de Solstys. T'es chiant, répliqua cette dernière en lui jetant le coussin sur la tête. Il ne broncha pas. Elle se saisit du deuxième oreiller et au moment où elle voulu le lâcher, il la plaqua sur le lit. Qu'est-ce que tu fais, là ? Tu veux me tuer, j'ai eu trop peur, moi, se défendit-elle. Mais il pressa ses lèvres aux siennes. [...] Solstys retourna préparer le repas à la cuisine, suivit de près par Hyacinthe. Elle étala une pâte feuillettée dans un moule, sortit une fourchette du placard, commença à piquer la pâte puis, se souvenant de sa vengeance inachevée, elle piqua la main de son petit ami sans scrupule. Non, arrête, tu sais combien j'ai horreur du sang.. Regarde, ça va saigner maintenant, se plaignit-il alors qu'il n'y avait aucune blessure. Oh chouchou, j'ai pitié de toi.. lui dit-elle en lui caressant énergiquement son dos. Tu me prends pour ta pâte à homogénéiser ou quoi ? Deux rires s'élevèrent dans la petite maison, deux rires qui ébranlèrent presque les murs, deux rires que la plupart des voisins auraient pu entendre. Une fois calmée, Solstys demanda à Hyacinthe, devenue soudainement gênée, timide. On peut inviter tes collègues, ce soir ? J'ai la flemme de passer une soirée seule avec toi. Le damoiseau reprit le rire là où il s'était arrêté, alors qu'il décrochait le téléphone pour appeler un collègue. Il tomba finalement sur la messagerie, comme si le collègue en question avait entendu ses prières. Reposant le combiné, il alla murmurer au creux de l'oreille de sa belle. Tu vas devoir me supporter, je ne connais qu'un numéro et il m'a tout l'air d'être occupé.. La demoiselle ne releva pas. Je m'en fiche, complètement. C'est même mieux. Ta mère ne fera pas de remarque sur tes potes. Surpris, Hyacinthe se dégagea de l'étreinte de Solstys, qui lui pinçait légèrement sa joue, comme une gamine. T'as invité qui ? Son étonnement n'était pas fini. Ta mère. Enfin.. Nos mères. Nos pères, aussi. Il voulut presque piquer une colère, mais la main de Solstys qui vint se placer sur sa bouche l'en empêcha. Pas de panique, mon petit.. J'ai tout prévu. Hyacinthe, devenu blême, faillit couper Solstys dans son élan, mais décidée à finir sa phrase, elle reprit son souffle et continua. On va les faire manger sur cette table, tu vois, toute petite.. On devrait tenir à six, pas vrai ? Une pointe d'ironie marqua sa dernière phrase. Alors qu'il pensait à cette seule raison, elle enchaîna. Et j'ai acheté une souris, un rat et un serpent. En peluche, évidemment. Il te suffira de les sortir à un moment donné et je m'occuperais de semer la panique.. Si avec ça ils ne nous fuient pas.. Hyacinthe sauta presqu'au cou de Solstys. Ah, qu'est-ce que je t'aime, toi. Ravie, se calant dans les bras de son petit ami, Solstys répondit, haussant les épaules. Je sais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (M.) Irons. ◮ Fly me to the moon.   Sam 24 Déc - 23:49

- BOUH !
T'as eu peur. Héhé.
Je suis là ma biche, et j'descends direct du traîneau du Père Noël juste pour toi. I love you
Revenir en haut Aller en bas
 
(M.) Irons. ◮ Fly me to the moon.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERY TEARDROP IS A WATERFALL :: YOU'RE BEAUTIFUL. :: jar of hearts.-
Sauter vers: